Applicat-Prazan

Exigence et
sélectivité

Applicat-Prazan est une galerie internationale dédiée aux grands peintres de l’École de Paris des années 1950, dont notamment :

Karel Appel, Jean-Michel Atlan, Jean René Bazaine, Roger Bissière, Camille Bryen, Serge Charchoune, Chu Teh-Chun, Corneille, Olivier Debré, Jean Dubuffet, Maurice Estève, Jean Fautrier, Otto Freundlich, Hans Hartung, Jean Hélion, Auguste Herbin, Asger Jorn, Wifredo Lam, André Lanskoy, Alberto Magnelli, Alfred Manessier, André Masson, Georges Mathieu, Serge Poliakoff, Jean-Paul Riopelle, Gérard Schneider, Pierre Soulages, Nicolas de Staël, Victor Vasarely, Bram van Velde, Geer van Velde, Maria Elena Vieira da Silva, Zao Wou-Ki

Déployée à Paris autour de deux espaces, l’un rive gauche, 16 rue de Seine, l’autre rive droite, 14 avenue Matignon, elle s’emploie exclusivement à sélectionner avec la plus extrême exigence les œuvres de ces artistes qu’elle juge les plus significatives.

Applicat-Prazan s’adresse aux collectionneurs avec lesquels elle développe des liens privilégiés de confiance à long terme.

Histoire

Bernard Prazan, collectionneur de longue date, a fondé sa première galerie en 1989.

Dédiée dès l’origine aux grands peintres de l’École de Paris des années 1950, Applicat-Prazan s’est installée en 1993 au 16 rue de Seine, rive gauche à Paris, au cœur de Saint-Germain-des-Prés.

Un second espace a vu le jour en 2010, rive droite, au 14 avenue Matignon.

Depuis 2004, Franck Prazan dirige la galerie :

Avant de prendre la suite de son père, il avait notamment été directeur général de Christie’s en France. À ce titre, il avait transformé un simple bureau de représentation en une véritable maison de ventes, dont il a installé le siège et les équipes avenue Matignon à Paris.

Si, sous son impulsion, Applicat-Prazan a connu une importante progression de son activité, la ligne de la galerie est demeurée fermement ancrée autour de ses principes fondateurs :

– une hyperspécialisation qui conduit la galerie à concentrer ses compétences sur l’École de Paris des années 1950 et sur les artistes les plus significatifs de cette période ;

– une hypersélectivité qui la cantonne aux œuvres les plus qualitatives de ces artistes ;

– un propos orienté vers les collectionneurs et une vision à long terme propre à lisser les effets spéculatifs dont la galerie s’est toujours tenue éloignée.

Au cours des années, Applicat-Prazan a développé sa réputation internationale autour d’expositions monographiques ou thématiques telles que, par exemple :

Applicat-Prazan participe aux manifestations suivantes :